Paris, le 10 novembre 2016 – L’adoption définitive,  le mardi 8 novembre, de la loi Sapin II par le Parlement consacre la création d’un nouveau placement solidaire : le Livret de Développement et Solidaire (LDDS). Sa commercialisation dans tous les réseaux bancaires dès 2017, est une nouvelle étape dans la démocratisation de l’épargne solidaire.

A l’occasion du bicentenaire de la Caisse des Dépôts le 12 janvier dernier, François Hollande avait exprimé son souhait de renforcer le financement de l’économie sociale et solidaire, grâce au fléchage du LDD vers ce secteur. C’est maintenant chose faite avec la transformation du LDD en LDDS, et Finansol s’en réjouit.


frederic-tiberghien-president-finansol« Nous venons de remporter une victoire avec la transformation d’un livret réglementé en livret solidaire. C’est un soutien précieux du Gouvernement et du Parlement qui vient d’être apporté à la finance solidaire : permettre aux 25 millions de Français, détenteurs d’un LDD de donner une orientation solidaire à leur épargne, c’est entendre la demande grandissante des épargnants de donner du sens à leur argent !

Ce LDD solidaire sera également l’occasion pour les réseaux bancaires de financer des entreprises qui mettent au cœur de leur projet l’engagement social et environnemental, avant la recherche d’une rentabilité financière.

Toute notre attention va maintenant se porter sur la mise en œuvre de cette avancée, que nous souhaitons effective au tout début de l’année 2017.’’ déclare Frédéric Tiberghien, Président de l’association Finansol.