Paris Games Week – du 30 octobre au 3 novembre 2019

 

–         Pour la 3ème année consécutive, Randstad s’engage pour professionnaliser l’Esport,

–         Randstad recrute 80 personnes sur la PGW 2019 pour Square Enix et Game One,

–         Le groupe a développé Jobcraft, pour identifier les compétences pro des gamers.

 

Du 30 octobre au 3 novembre 2019, 320 000 visiteurs sont attendus pour la 10ème édition de la Paris Games Week, la plus grande vitrine de l’industrie des jeux vidéo en France. Pour la troisième année consécutive, Randstad sera présent, en partenariat avec Game One, pour renseigner les passionnés sur les métiers de l’Esport et les passerelles envisageables vers d’autres secteurs avec un objectif : promouvoir les métiers du gaming et contribuer à les professionnaliser en bâtissant des passerelles entre le monde du jeu vidéo et le marché de l’emploi. Cette année, Randstad a développé Jobcraft (https://www.randstad.game/quiz/jobcraft/), un quizz ludique inspiré des principales franchises du gaming pour identifier les compétences des joueurs en fonction de leur style de jeu. Le but est de leur faire prendre conscience que leur pratique permet de développer des capacités recherchées sur le marché du travail. Les visiteurs du salon pourront s’évaluer sur l’espace randstad.game, hébergé sur le stand de Game One et identifier les opportunités professionnelles proposées par le groupe. En parallèle, Randstad recrute près de 80 spécialistes du jeu vidéo (game master, démonstrateurs, casters…) pour faire vivre la Paris Games Week.

 

« Cela fait maintenant trois ans que Randstad travaille à la professionnalisation des métiers de l’Esport. Concrètement, plusieurs acteurs du gaming, tels que Square Enix ou Game One, nous confient leurs recrutements sur la Paris Games Week ou l’Occitanie Esport. Mais nous allons plus loin. La pratique régulière du jeu vidéo permet d’acquérir de la rigueur, du leadership, des réflexes, un esprit stratège, des compétences très recherchées sur le marché de l’emploi. De la même manière, des passerelles peuvent permettre de mener une carrière dans les métiers spécifiques à l’Esport et de la poursuivre dans des secteurs plus traditionnels. En tant que leader mondial des RH, nous devons aider ces talents à prendre conscience de leur valeur sur le marché du travail.« , déclare Ana Maria Olcina, Directrice Marketing Groupe Randstad France.

 

 

Faire entrer le gaming dans le monde du travail

Le gaming connait une croissance exponentielle, avec plus de 5 millions de spectateurs de compétitions d’Esport et plus de 2 millions de joueurs de jeux vidéo compétitifs en France[1]. A travers son initiative randstad.game, le groupe s’implique depuis trois ans pour construire et développer les parcours professionnels de la communauté Esport, dans le gaming et en dehors.

A l’occasion de la Paris Games Week, Randstad déploie Jobcraft. Ce test original plonge les candidats dans un environnement inspiré des franchises les plus célèbres du jeu vidéo.  En douze étapes, les gamers identifient les skills clés développées en fonction de leur style de jeu et peuvent les associer à des compétences professionnelles recherchées par les entreprises (esprit d’équipe, résistance au stress, réactivité, coordination…)

Des métiers correspondant à leurs aptitudes leur sont proposés dans le gaming ou dans d’autres secteurs. Les visiteurs de la PGW 2019 pourront venir s’essayer à Jobcraft sur l’espace Randstad, au cœur du stand Game One. Jobcraft est également disponible sur le site randstad.game.

En complément, le site héberge 17 fiches métiers spécifiques à l’Esport : Caster, Observer, Animateur-démonstrateur, Game Master… Elles visent à mieux informer sur ces nouveaux statuts et à présenter les opportunités qu’offre le secteur. Elles sont également intégrées aux référentiels métiers de Randstad et accessibles par chaque recruteur du groupe.

 

Vers une professionnalisation des métiers du gaming

Randstad recrute, à travers son site dédié à l’emploi dans l’Esport randstad.game, près de 80 salariés intérimaires pour le compte de Game One, la chaîne télé spécialisée dans le gaming et de Square Enix, l’un des principaux éditeurs de jeux vidéo du marché. Chaque salarié signe un contrat en bonne et due forme et dispose de conditions de travail favorables. Randstad met aussi à disposition de ses intérimaires un espace de repos privatif et prend en charge leurs repas.

 

Retrouvez l’équipe randstad.game sur le stand de Game One (Hall 1, stand H016)

Pour plus d’informations sur randstad.game, et pour tester Jobcraft, rendez-vous sur : https://www.randstad.game/

 

[1] Baromètre France Esport 2018 : https://www.france-esports.org/barometre-france-esports-2018/