• Randy a été adapté pour accélérer les recrutements dans les domaines de l’agroalimentaire, la distribution, la logistique et l’industrie,
  • Il est capable de tester plusieurs centaines de personnes simultanément sur les cinq métiers les plus recherchés pendant la crise,
  • A court terme, Randstad propose plus de 1 000 offres d’emploi dans ces domaines.

 

Si de nombreux secteurs de l’économie tournent actuellement au ralenti, quelques-uns, dits prioritaires, ont vu leur activité croître fortement depuis le début de la crise. Parmi ceux-ci, on retrouve l’agroalimentaire, la distribution, la logistique ou encore certaines activités dans l’industrie. Ces secteurs éprouvent des difficultés croissantes à trouver les profils nécessaires pour répondre à la hausse de la demande. Le groupe Randstad France a recalibré Randy, son chatbot de pré-recrutement intelligent, qui est aujourd’hui capable de  proposer à des salariés de secteurs d’activité à l’arrêt des missions dans des entreprises  qui ont un fort besoin de main d’œuvre. Concrètement, Randy intègre cinq nouveaux métiers en très forte demande, sur lesquels il est capable d’évaluer les candidats : agent de production agroalimentaire, agent de production industrielle, employé de libre-service, manutentionnaire et agent de fabrication. A très court terme, plus de 1 000 postes sont à pourvoir sur ces qualifications. A travers une simple discussion et des tests métiers, Randy identifie les compétences transférables et propose aux candidats, en situation de chômage partiel ou sans affectation, des missions dans les secteurs prioritaires. L’expérience de recrutement est ludique et instantanée, sans formulaire ni CV.

 

« La crise du Covid-19 a mis immédiatement sous tension un petit nombre de secteurs. L’effet combiné d’un surcroît soudain d’activité et d’une disponibilité moindre de salariés souvent retenus chez eux a généré une forte demande sur le marché de l’emploi. Cette situation paradoxale exige que nous, spécialistes des ressources humaines, apportions une réponse immédiate et jouions pleinement notre rôle pour soutenir l’activité cruciale de ces entreprises. Randy, notre chabot de pré-recrutement intelligent, va prendre contact avec plusieurs dizaines de milliers de candidats pour leur proposer d’être évalués sur l’un des cinq métiers les plus recherchés dans les secteurs prioritaires. Le but est d’identifier les profils aux compétences transférables d’un métier à un autre. Randy leur permet de retrouver rapidement un emploi et de répondre, en un temps record, au besoin de recrutement des entreprises partout en France. « , explique Frank Ribuot, président du groupe Randstad France.

 

Concrètement, et dans un premier temps, Randy va reprendre contact avec les 20 000 candidats qui ont discuté avec lui depuis le début de l’année 2020. Il va leur proposer de passer des tests sur l’un des cinq métiers qui correspondent à la demande des secteurs prioritaires : agent de production agroalimentaire, agent de production industrielle, employé de libre-service, manutentionnaire et agent de fabrication. Dans un second temps, Randy s’adressera aux candidats qui se sont manifestés auprès du groupe Randstad et aux salariés intérimaires sans mission.

Sur la base d’une simple conversation, Randy évalue ses interlocuteurs sans jamais leur demander leur CV. Il intègre des tests métiers qui permettent d’apprécier leurs compétences et de rendre l’expérience de recrutement ludique et conviviale. Surtout, cette solution digitale unique est capable d’échanger avec plusieurs milliers de candidats simultanément, d’accélérer le recrutement et ainsi, de répondre aux besoins immédiats des entreprises.

Certains métiers, s’ils paraissent ne rien avoir en commun, nécessitent en réalité des compétences  similaires. En misant sur cette approche, Randy va identifier chez les candidats issus d’horizons très divers, des savoir-faire qui peuvent être adaptés aux cinq métiers pour lesquels la demande de recrutement est actuellement la plus forte. Les profils les plus pertinents seront adressés aux consultants du groupe Randstad qui procéderont à l’évaluation finale et à la délégation auprès des entreprises en demande.

Grâce à l’appui de son chatbot Randy, le groupe Randstad vise à recruter plus de 1 000 personnes dans les prochains jours. Une fois le candidat évalué et après validation du profil par les consultants du groupe, Randstad est en mesure de pourvoir en moins de 24 heures aux besoins de main d’œuvre des secteurs stratégiques.

 

Préparer la reprise

En parallèle, Randy proposera aux candidats qui ne souhaitent pas être délégués sur l’un des cinq métiers ou dont les profils ne correspondent pas, de compléter leur dossier candidat. Dans la perspective du déconfinement progressif et de la reprise économique qui devrait l’accompagner, l’objectif est de permettre aux salariés intérimaires de rendre leur retour au travail plus efficace. Randy intègre désormais une nouvelle fonctionnalité de portrait vidéo. En trois questions ludiques et décalées, choisies par lui, le candidat peut améliorer son dossier en y adjoignant des indications sur sa personnalité et ses compétences comportementales.

 

Randy en chiffres

  • Randy a été déployé en 2019. Il intègre un algorithme d’intelligence artificielle, capable de comprendre le langage naturel des candidats et de leur répondre de manière pertinente.
  • Il est capable d’évaluer les candidats dans 28 métiers différents, auxquels s’ajoutent les 5 métiers les plus demandés pendant la crise
  • Depuis son lancement, Randy a échangé avec plus de 160 000 candidats,
  • En moyenne, Randy discute 23 minutes avec ses interlocuteurs
  • Pour engager le conversation avec Randy, c’est ici : https://www.randstad.fr/emploi/