• 6 stagiaires, dont 5 issus de l’insertion professionnelle, vont bénéficier de cette formation en partenariat avec le CIPECMA et l’association Aunis GD de Surgères
  • La formation de 6 mois délivre un titre professionnel et le certificat CLEA
  • Le maçon VRD (voirie et réseaux divers) est un métier pénurique sur le bassin de La Rochelle

 

Les entreprises du BTP en Charente-Maritime font face à de grandes difficultés pour recruter des maçons VRD. Plus de 60% des recrutements sur ce type de profil sont jugés difficiles dans le département. Pour faire face à cette pénurie, les agences Randstad de Lagord, Saintes et Royan, avec l’appui de l’organisme de formation CIPECMA, ont mis en œuvre une formation spécifique de maçons VRD à Aigrefeuille-d’Aunis. Les agences ont recruté six stagiaires pour y prendre part. Trois d’entre eux, issus de l’insertion profesionelle, dont un suivi par l’association d’insertion par l’emploi Aunis GD de Surgères, vont pouvoir en bénéficier. Le groupe est également composé de deux demandeurs d’emploi sans qualifications qui vont pouvoir se former à ce métier et d’un salarié intérimaire, jusqu’ici manœuvre sur des chantiers, qui a formé le souhait de monter en compétences. Quatre autres stagiaires, accompagnés par d’autres acteurs de l’emploi, prennent également part à cette formation. En 6 mois, entre décembre 2020 et mai 2021, les stagiaires vont préparer le titre professionnel de maçon VRD. En complément, ils suivront des enseignements pour valider un socle de compétences nécessaires dans le milieu professionnel en vue de l’obtention du certificat CLEA. Au terme de ce parcours, les six stagiaires seront délégués par Randstad dans le cadre de missions d’intérim de longue durée, auprès de grands donneurs d’ordre du BTP dans la région. L’acquisition de ces qualifications leur donne la possibilité, à terme, de décrocher un CDI.

 

« Le groupe Randstad dispose d’un maillage territorial de plus de 600 agences. Nous avons une relation de proximité et de confiance avec les entreprises locales et les candidats. Cela nous donne une vision très fine des besoins de compétences, bassin d’emploi par bassin d’emploi. En l’occurrence, en Charente-Maritime, nous rencontrons des difficultés récurrentes pour recruter des maçons VRD. Pour faire face à la pénurie, il est capital de former, non seulement pour répondre aux besoins du tissu économique local, mais aussi pour permettre à des demandeurs d’emploi et à des personnes éloignées de l’emploi de bâtir leur parcours de carrière. Le travail temporaire est un formidable tremplin vers l’emploi et un outil majeur pour contribuer à la lutte contre le chômage. C’est le sens de notre travail au quotidien » explique Virginie Poupeau, Chargée de Développement des Compétences Intérimaires pour Randstad en Poitou-Charentes.

 

 

Les maçons VRD : un métier pénurique dans le bassin d’emploi de La Rochelle

Le maçon VRD (voirie et réseaux divers) est un métier spécifique du BTP. Contrairement au maçon « traditionnel », le maçon VRD travaille à la construction ou à la réfection des voies publiques, des pistes cyclables, des voies ferrées, ou de la voirie (trottoirs, chaussées, bordures, caniveaux…). Pour faire face à l’activité de voirie, les entreprises du bassin d’emploi de la Rochelle ont besoin de recruter de nouvelles compétences et ont du mal à les trouver. Face à cette pénurie de profils, les agences Randstad de Saintes, Royan et Lagord ont mis en œuvre un cycle de formation dédié. En association avec l’organisme de formation CIPECMA de Châtelaillon-Plage, ce cycle vise à former dix stagiaires au métier de maçon VRD, dont six sélectionnés par Randstad. Grâce à cette initiative, les entreprises vont pouvoir trouver des profils déjà compétents et prêts à travailler.

 

Une formation complète pour des stagiaires aux profils différents

Cette formation, débutée le 9 décembre 2020, s’étend jusqu’en mai 2021. L’organisme de formation de la CIPECMA permet aux stagiaires de bénéficier de cours théoriques comme de mises en situation pratiques. En plus de ce rythme de formation, l’organisme propose à ses stagiaires de passer le CLEA. Il s’agit d’un certificat de connaissances et de compétences professionnelles. Il permet au candidat d’obtenir des compétences dans sept domaines essentiels à la vie professionnelle afin d’améliorer son profil et donc de faciliter son insertion sur le marché de l’emploi. Le CLEA permet ainsi de valider la communication en français, les règles de base en mathématiques, l’utilisation des techniques de l’information et de la communication, l’aptitude à travailler en équipe, l’autonomie, la capacité à apprendre tout au long de sa vie et le respect des règles environnementales, d’hygiène et de sécurité. La formation possède également un aspect pratique, qui sera validé par l’obtention du titre professionnel de maçon VRD.

Pour les six stagiaires retenus, cette formation leur permet de bâtir leur parcours de carrière, et pour cinq d’entre eux, de s’insérer sur le marché du travail. Trois d’entre eux sont accompagnés par le chantier d’insertion Aunis GD de Surgères. Deux autres se sont spontanément présentés en agence. Tous les deux sans emploi, ils se sont vus proposer la possibilité de prendre part à cette formation. Le dernier stagiaire est un salarié intérimaire qui travaille de longue date avec Randstad en tant que manœuvre et a souhaité monter en compétences.

A l’issue de la formation tous seront embauchés sur une mission de travail temporaire de longue durée. Les grands donneurs d’ordre dans le domaine des travaux publics sont déjà intéressés par le profil de ces stagiaires. Ces missions temporaires pourront rapidement se convertir en CDD ou en CDI.

 

Zoom sur les partenaires de la formation maçon VRD

Le CIPECMA : le Centre Interconsulaire de Perfectionnement et d’Enseignement de Charente-Maritime est un organisme de formation créé il y a plus de 50 ans. Situé à Châtelaillon-Plage, il propose des stages en formation continue et métiers, ainsi que des parcours en alternance. A la clé : des BTS, Bachelor, Bac Pro, Licence Professionnelle ou encore un CAP. Le CIPECMA s’appuie sur des collaborateurs compétents, avec 60 formateurs et 20 vacataires spécialisés. Le centre recense 6000 stagiaires en formation continue par an. 189 personnes ont été formées en 2019 en reconversion professionnelle.

AunisGD : AunisGD est un chantier d’insertion par l’activité économique et un acteur économique et social ancré sur le territoire de Surgères. La mission d’AunisGD est l’insertion sociale et professionnelle par le travail. 5 activités support permettent à des personnes éloignées de l’emploi de reprendre confiance en elle et d’acquérir les comportements indispensables à la vie en entreprise.