• Marché visible de l’emploi (offres publiées) : 3,7 millions d’offres d’emploi ont été publiées au 1er trimestre 2022 (+60 % par rapport au 1er trimestre 2021)
  • Marché invisible de l’emploi (cooptation, candidature spontanée, réseau, fin de mission d’intérim, etc.) : 1 recrutement sur 3 a été réalisé sur le marché invisible au 1er trimestre 2022 – soit plus de 3 millions d’embauches – contre 1 recrutement sur 2 en 2019. Les tensions sur le marché de l’emploi incitent les entreprises à diffuser davantage d’annonces pour trouver la perle rare.
  • Marché visible  : le TOP 3 des métiers les plus recherchés
    1.Commercial (+ 26 % par rapport au 4è trimestre 2021)

    2.Technicien de maintenance (+34 %)
    3.Agent immobilier (+77 %)
  • Marché invisible  : le TOP 3 des métiers les plus recherchés
    1. Agent administratif (84 % des embauches via le marché invisible)
    2. Employé de ménage (80 %)
    3. Plongeur (94 % )

La moitié des entreprises françaises éprouvent des difficultés à recruter, selon le dernier point de conjoncture de la Banque de France, publié le 13 mars 2022. La qualification et la localisation des profils ne correspondent pas aux candidats recherchés. Pour trouver la perle rare, les employeurs et les cabinets de recrutement publient davantage d’offres d’emploi. Le marché gagne ainsi en transparence : la part du marché invisible recule. Mais une embauche sur trois – près de 3 millions de recrutements – passe encore par le marché invisible – réseau, candidature spontanée, bouche-à-oreille, fin de mission d’intérim…, selon la première édition de la Boussole Randstad de l’emploi. Premier acteur à avoir mis au jour le marché invisible, le Groupe Randstad France a décidé de faire paraître cet outil d’analyse chaque trimestre. Parce que savoir déchiffrer le marché de l’emploi est essentiel pour accompagner la reprise économique.

 

« Avec le lancement de la Boussole Randstad de l’emploi, notre Groupe veut contribuer à une meilleure compréhension d’un marché bousculé par deux années de pandémie. Les tensions en matière de recrutement se traduisent par la publication d’un nombre incroyablement élevé d’offres d’emploi. Pour autant, les entreprises peinent à trouver des candidats. Quand on sait qu’une embauche sur trois est réalisée sur le marché invisible, cela invite à initier de nouvelles formes de rencontres. À l’image des cessions de recrutement sans CV que les agences Randstad organisent dans des lieux atypiques et chaleureux, dans les Pays de la Loire et en Bretagne en particulier. De même, nous encourageons les candidats à développer leur réseau« , indique François Moreau, secrétaire général du Groupe Randstad France.

 

Parmi les enseignements de la Boussole Randstad de l’emploi :

  • Sur le marché visible, les métiers de commercial et de technicien de maintenance figurent aux deux premières places du podium, confirmant une tendance à la hausse observée depuis plusieurs trimestres. À la troisième place, le métier de vendeur immobilier enregistre une percée exceptionnelle (+141 % par rapport au 1er trimestre 2021). À noter : trois métiers du « care » – garde d’enfant, aide-soignant et infirmier – figurent également dans ce TOP 10.
  • Sur le marché invisible, trois métiers issus du secteur de la restauration – plongeur, commis de cuisine et aide de cuisine – figurent dans le TOP 10 des métiers les plus recherchés. Les embauches de personnel d’accueil progressent aussi fortement depuis un an sur ce marché, reprise du secteur événementiel oblige.

À noter : la structure du marché de l’emploi visible diffère de celle du marché invisible. Seul le poste de vendeur se retrouve dans les deux TOP 10 des métiers de la Boussole Randstad de l’emploi.

                    

  1. Le marché visible de l’emploi

. 3,7 millions d’offres d’emploi publiées au 1er trimestre 2022
Signe de difficultés de recrutement accrues pour les entreprises, les offres d’emplois publiées au 1er trimestre 2022 atteignent 3,7 millions, soit une progression de 30 % par rapport au dernier trimestre 2021, et de plus de 60 % par rapport au 1er trimestre 2021.

. Plus de 900 000 emplois pour les activités du tertiaire
Loin devant l’industrie et le médico-social, le tertiaire est le domaine le plus pourvoyeur d’emplois sur le marché  visible au 1er trimestre 2022. Il présente une grande diversité d’activités : de l’administratif à la comptabilité en passant par le marketing et la relation client. Avec près de 30 % d’annonces en plus par rapport au 4è trimestre 2021, il affiche la plus forte croissance du classement.

. 63 % des annonces concernent un CDI
Les employeurs évoluant dans un univers très concurrentiel, ils recourent de plus en plus au contrat à durée indéterminée pour fidéliser leurs salariés.

 

. Le TOP 10 des métiers les plus recherchés sur le marché visible au 1er trimestre 2022 et leur évolution par rapport au 4è trimestre 2021

2. Le marché invisible de l’emploi

Le poids du marché invisible de l’emploi est déterminé en rapportant le nombre d’offres publiées aux déclarations d’embauche. Toute embauche n’ayant pas fait l’objet de la publication d’une offre d’emploi fait partie du marché invisible.

. 1 recrutement sur 3 s’effectue sur le marché invisible – candidature spontanée, cooptation, réseau, suite donnée à une mission d’intérim… Cela représente plus de 3 millions d’embauches au 1er trimestre 2022.

. Le poids du marché invisible a diminué depuis 2019 – il concernait alors une embauche sur deux.
Les tensions de recrutement actuelles incitent les employeurs à publier des annonces pour augmenter leurs chances de trouver la perle rare.

. Le TOP 3 des domaines d’activité les plus concernés par le marché invisible
1. Hôtellerie-Restauration-Tourisme
2. Enseignement Formation
3. Commerce-Vente.

 

. Le TOP 10 des métiers les plus recherchés sur le marché invisible au 1er trimestre 2022

 

Méthodologie

Pour identifier le marché visible, Randstad SmartData analyse plus de 1 000 qualifications  et 6 000 savoir-faire sur la base des offres d’emploi publiées sur plus de 11 000 sites Internet de recrutement.

Randstad SmartData analyse plus de 2,5 millions d’offres d’emploi chaque mois, collectées avec l’aide de la solution Jobfeed de Textkernel et de l’open data de Pôle emploi et  de l’Insee.

Pour obtenir une estimation du marché invisible et réaliser une modélisation, Randstad SmartData s’appuie sur différentes sources : les données sur les déclarations d’embauche (DPAE), la Déclaration Annuelle de Données Sociales, le fichier Sirene de l’Insee et les offres d’emploi captées par Randstad SmartData.