La ville de Tanger adhère au Club des grands services d’eau du monde, que le Syndicat des Eaux d’Île-de-France a créé en 2011, et qui compte désormais 12 membres.

Du 16 au 18 octobre 2019, une délégation du SEDIF conduite par MM. Christian Cambon, Sénateur du Val-de-Marne, Président de la commission des Relations internationales et solidarité du SEDIF, Président de la Commission des Affaires Étrangères, de la Défense et des Forces Armées du Sénat, et Président du Groupe interparlementaire d’amitié France-Maroc, Richard Dell’Agnola, Vice-Président du SEDIF chargé des relations internationales, Maire de Thiais et ancien Député, et Mme Véronique Heim, Directrice adjointe des services techniques du SEDIF, ainsi que des représentants de son délégataire Veolia Eau d’Île-de-France, a été reçue à Tanger par M. Mohamed Bachir Abdellaoui, Président de la Communauté urbaine de Tanger, et M. Chouhaid Nasr, Directeur général d’Amendis, opérateur du service des eaux de la ville.

A l’issue d’une série de présentations et d’échanges, cette visite a donné lieu à la signature d’une convention de coopération entre la ville de Tanger et le SEDIF, portant sur les thèmes suivants : la gestion patrimoniale, la réduction des pertes en eau, la relation clientèle, la solidarité et enfin, la gestion de crise.

Le Club des Grands services d’eau est une démarche de collaboration internationale, multilatérale et informelle, autour des grandes questions qui se posent en matière de gestion de l’eau dans les grandes métropoles : qualité sanitaire, sécurité de l’alimentation, satisfaction des usagers, préservation des ressources, gestion des crises, etc. Pour partager leurs expériences et réflexions autour de ces enjeux, plusieurs villes et autorités organisatrices de services d’eau ont rejoint le SEDIF, sans contrainte particulière d’adhésion ni contribution financière. Deux réunions plénières ont déjà eu lieu à Paris en 2013 et 2016. La prochaine réunion se tiendra à Paris les jeudi 14 et vendredi 15 novembre prochain, avec pour thème général « Crises et résilience ».

La ville de Tanger devient ainsi le 12ème membre du Club aux côtés du SEDIF, du Milwaukee Water Council (Etats-Unis), de Prague (République tchèque), Rabat (Maroc), Washington DC Water (Etats-Unis), Sydney Water (Australie), du service des eaux belge « De Watergroep », de Shanghai Pudong (Chine), du service des eaux de la province de Buenos Aires (Argentine), de Guayaquil (Equateur) et de Mexico.

« Vous avez posé les bases d’une coopération qui, j’en suis sûr, sera longue et fructueuse, que ce soit entre nos services ou avec les autres grandes collectivités formant le Club des grands services d’eau du monde », souligne Christian Cambon, Sénateur et Président de la commission des relations internationales et solidarité du SEDIF.

 

A propos du SEDIF

Créé en 1923, le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France alimente 151 communes de la région parisienne, soit près de 4,6 millions de consommateurs, ce qui en fait le plus grand service public d’eau en France et l’un des tout premiers en Europe.

Il est présidé par André Santini, ancien Ministre, Maire d’Issy-les-Moulineaux, Vice-président de la Métropole du Grand Paris.

A propos du service des eaux de Tanger

Le service public de l’eau potable, de l’électricité et des eaux usées de la communauté de Tanger-Tétouan dessert 1,8 millions d’habitants de la région de Tanger-Tétouan, soit 8 communes urbaines et 14 communes rurales au Nord du Maroc.  Les installations gérées par Amendis comptent 3800 km de canalisations d’eau potable, 2500 km de conduites d’assainissement, 6300 km de réseau  électrique, sur lesquels interviennent 2200 collaborateurs. L’eau distribuée provient des barrages environnant l’agglomération de Tanger, elle est traitée par l’ONEE (Office National de l’Eau et de l’Electricité).