Comme presque toutes les collectivités, le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France utilise un seul réseau pour satisfaire l’ensemble des besoins en eau du territoire qu’il dessert, contrairement à quelques services d’eau qui disposent d’un deuxième réseau transportant de l’eau non potable pour des usages non sanitaires (lavages de trottoirs, arrosage d’espaces verts…).

Chacun des 4,6 millions d’habitants alimentés (151 communes) reçoit une eau conforme en tous points aux normes sanitaires, et notamment désinfectée selon un principe multi-barrières qui élimine tous les virus et parasites (filtration sur sable, ozonation, rayonnement ultraviolet, chloration).

Ces différentes étapes de traitement de l’eau dont la désinfection éliminent tous les virus, dont le Coronavirus. L’OMS et la direction générale de la sante ont confirmé à plusieurs reprises que ce virus est totalement détruit par les traitements mis en oeuvre par le SEDIF.

Le réseau de distribution du SEDIF, qui compte 8 700 km de canalisations, est conçu et entretenu pour assurer une parfaite sécurité sanitaire jusqu’au robinet des consommateurs d’eau potable. La chloration en sortie des usines de traitement garantit cette qualité. Pour mémoire il n’a pas été nécessaire de l’augmenter car elle était déjà suffisante
L’eau du robinet est, en France, le produit alimentaire le plus contrôlé, faisant l’objet d’un suivi sanitaire permanent, qui a été naturellement maintenu. Elle peut donc être consommée en toute confiance, et est un moyen très efficace pour se laver les mains avec du savon.