• Les abonnements numériques à The Economist ont augmenté de 15 % à travers le monde par rapport à l’année précédente
  • Les ventes digitales de l’édition du Royaume-Uni ont progressé de 7,3 % et de 2,1 % pour l’édition papier
  • La diffusion numérique et papier s’élève à 1 459 929 exemplaires dans le monde
  • Le rapport pour la période de janvier à juin 2016 reflète une diminution du tirage de 100 000 exemplaires papier
  • Les quelques 39 millions de followers sur les réseaux sociaux, soit une augmentation de 31 % par rapport à l’année précédente, stimulent les abonnements
  • Les profits liés à la diffusion ont augmenté de 31 % selon le dernier rapport annuel de 2016 de The Economist
  • The Economist a conclu un partenariat exclusif avec l’Audit Bureau of Circulation pour un nouveau format de rapport

D’après les chiffres publiés aujourd’hui par l’Audit Bureau of Circulation (ABC) pour la période de janvier à juin 2016, la diffusion numérique de The Economist a continué de croître. Elle atteint aujourd’hui les 325 101 exemplaires. Le message reste clair : la ligne éditoriale de The Economist continue d’être un  journalisme pour lequel les lecteurs curieux sont prêts à payer.

Michael Brunt, Chief Marketing Officer et Directeur Général de la diffusion de The Economist,  explique : « La croissance de 15 % des abonnements numériques payants nous a permis de diminuer le tirage de 100 000 exemplaires imprimés à l’échelle mondiale. Aujourd’hui, chaque exemplaire de The Economist est rentable, ce qui garantit que notre indépendance éditoriale est préservée pour l’avenir. Nous en sommes à la troisième année de notre projet sur cinq ans de doubler la rentabilité de nos activités de diffusion. Grâce aux bénéfices liés à la diffusion qui ont enregistré un rythme record de croissance de 31 %, nous sommes sur la bonne voie pour atteindre notre objectif. »

Michel Brunt poursuit : « Cette croissance impressionnante des abonnements payants prouve que la demande pour un journalisme de qualité est à la hausse dans un monde assombri par du contenu gratuit de qualité médiocre. The Economist est à l’avant-garde de cette tendance grâce à la création et la diffusion constantes d’idées et d’analyses de confiance à vers un public curieux à travers le monde. »

Les tableaux suivants présentent les chiffres de la diffusion papier et numérique de The Economist pour la période de janvier à juin 2016 qui ont été certifiés par l’Audit Bureau of Circulation :

ABC 1ABC 2

* L’évolution en pourcentage concernant l’Amérique du Nord (NA), l’Amérique Latine (LA) et au niveau mondial (WW) est basée sur les chiffres certifiés par l’Audit Bureau of Circulation (ABC) et par l’Alliance for Audited Media (AAM).

NOTE : en plus du rapport de marque mondial de ABC, l’AAM poursuit l’évaluation de la diffusion en Amérique du Nord ; ainsi The Economist pourra publier les chiffres officiels pour le marché américain. Ces chiffres paraîtront à une date ultérieure.

Cette année, The Economist a noué un partenariat exclusif avec ABC pour créer un nouveau rapport de marque mondial dévoilant un ensemble de statistiques digitales venant s’ajouter aux chiffres globaux de la diffusion. Ces nouvelles statistiques, agrégées et par régions, incluent :

  • Les magazines achetés de façon effective (éditions imprimées et numériques)
  • Les visites uniques par jour sur economist.com
  • La diffusion moyenne de la newsletter
  • L’influence sociale sur toutes les plateformes

Simon Redlich, Directeur général de ABC explique : « Nous sommes heureux de compter The Economist dans ce  premier rapport de marque mondial. Avec l’évolution du marché actuel, les consommateurs de médias recherchent beaucoup plus d’informations multiplateformes dans lesquelles ils peuvent avoir confiance. Ce nouveau rapport présente des données accréditées par ABC dans un format facile à lire et fournit des indicateurs multiplateformes en un coup d’œil. L’équipe de ABC est ravie d’avoir collaboré étroitement avec The Economist pour développer ce nouveau type de rapport qui illustre clairement son rayonnement de marque ».

Le nouveau rapport de marque mondial et tous les certificats d’audit peuvent être téléchargés à cette adresse : http://www.abc.org.uk/Certificates/48423982.pdf

Le rapport annuel peut être téléchargé ici : http://www.economistgroup.com/pdfs/Annual_Report_2016_FINAL.pdf

Pour en savoir plus ou organiser un échange avec Michael Brunt, Chief Marketing Officer et Directeur général de la diffusion de The Economist, merci de contacter l’agence Wellcom, Emeline Poulolo au 01 46 34 60 60 ou par email emeline.poulolo@wellcom.fr.