Projet particulièrement innovant de démonstrateur industriel, le projet Jupiter 1000, qui va être inauguré ce lundi 16 décembre à Fos-Sur Mer, est au cœur de la transition énergétique. En effet, l’installation a pour objectif de transformer l’électricité renouvelable en gaz pour la stocker et l’injecter sur le réseau.

Le projet, coordonné par GRTgaz, avec la présence de plusieurs partenaires de référence, dont RTE, la Compagnie Nationale du Rhône, le CEA, McPhy ou encore Terega, poursuit ainsi comme ambition de mettre en œuvre à l’échelle industrielle, une installation innovante de production d’hydrogène, de le convertir ainsi que le CO2 en méthane de synthèse pour injecter ce gaz neutre en carbone sur le réseau de transport de gaz.

Ce projet, dont la conception a démarré dès 2014 avec un démarrage de la construction en 2017, permettrait de répondre à l’un des enjeux majeurs aujourd’hui soulevé par l’augmentation des énergies renouvelables qu’est la difficulté de stocker l’électricité. Le succès du démonstrateur Jupiter 1000 pourrait permettre ainsi, à grande échelle, de valoriser les surplus d’électricité renouvelable issus de la production d’énergie intermittente, de valoriser le CO2 et de contribuer à la décarbonation des réseaux de gaz.

L’expérimentation est dotée de 30M€, 40% étant financé par GRTgaz, 30% par les 9 autres partenaires du projet et 30% par les pouvoirs publics, dont l’ADEME, le Programme Investissements d’Avenir, la Région Sud PACA et l’Europe.

 

  • Quel avenir pour ce trait d’union entre l’électricité et le gaz ? Le « power-to-gas » a-t-il une chance de se développer à large échelle ou sera-t-il freiné par les difficultés techniques ou économiques ?
  • Quels sont les projets similaires en Europe à Jupiter 1000 ? De quelle envergure sont-ils ? Une industrialisation des projets est-elle possible ? A quel horizon ?
  • Quel avenir pour le gaz en tant qu’énergie et pour le réseau en tant qu’infrastructure face à l’essor de l’électricité, la valorisation de la mobilité électrique comme mobilité phare de la transition énergétique ?
  • Qu’en est-il du développement des usages de l’hydrogène aujourd’hui ?

 

 

Notre expert, Clément Le Roy, se tient à votre disposition pour vous apporter un éclairage/analyse sur ce sujet

Clément LE ROY, Senior Manager, est diplômé de l’Ecole Centrale de Nantes et a complété sa formation avec un Mastère en Stratégie à l’ESSEC. Il est membre du comité de direction de la practice Energie et Utilities de Wavestone, l’une des plus importantes équipes du cabinet avec plus de 150 consultants.

Fort d’une double compétence technologique et sectorielle dans l’énergie et l’environnement, il intervient depuis 2005 auprès des grands énergéticiens dans leurs transformations vers un système énergétique plus durable, plus local et plus digital. Il accompagne également des collectivités locales dans leur approche de l’Energie (Lyon, PACA, Bretagne, …) ainsi que les institutions (Commission de Régulation de l’Energie, ADEME, …).