Une menace encore plus présente, dopée par les nouvelles technologies et une baisse des investissements cyber…

 

Alors que la décennie s’achève dans un contexte marqué par l’augmentation de la cyber-menace, il ne fait guère de doute que l’année 2020 sera cruciale dans la lutte contre la cybercriminalité. En effet, elle verra l’émergence ou l’arrivée à maturité de nouvelles technologies (l’IoT, le cloud, l’IA, la 5G…) avec l’apparition de nouveaux risques, dans un contexte géopolitique toujours plus délicat.

En France aujourd’hui, les cybercriminels apparaissent plus que jamais en position de force. Aucun secteur n’échappe à des groupes de plus en plus organisés et qui prolifèrent car les attaques sont rentables.  Pourtant, la plupart de ces attaques pourraient être évitée si les fondamentaux en matière de cybersécurité étaient respectés. 

Plus challengeant encore, les actions de sécurisation devront s’inscrire dans un contexte de réduction des coûts. Après des années d’investissement, la tendance est aujourd’hui à la réduction des coûts IT dans de nombreux secteurs, avec un objectif de rationalisation pour le RSSI. 

Face à ce paradoxe d’une rationalisation à marche forcée dans un contexte d’augmentation de la menace, des questions clés se posent : 

 

  • Quelles seront les nouvelles techniques d’attaques et les nouvelles menaces ?
  • Quelle nouvelle technologie représentera la plus forte menace ?
  • En quoi le déploiement de la 5G pourrait être une aubaine pour les attaquants ?
  • Quelles seront les nouvelles stratégies des entreprises pour lutter contre les cyber-attaques ? Et comment rationaliser les moyens ?
  • En quoi le contexte géopolitique aura-t-il un impact croissant sur la cybersécurité des entreprises et des organisations ?

 

Notre expert, Gérôme Billois se tient à votre disposition pour vous apporter son analyse sur le sujet

Gérôme BILLOIS, Partner au sein du cabinet Wavestone, a plus de 15 ans d’expérience dans le conseil en cybersécurité et gestion des risques numériques. Il est diplômé de l’Institut national des Sciences appliquées de Lyon. Depuis 2001, il a piloté de nombreux projets pour des grands comptes internationaux incluant la définition de stratégie cyber sécurité pour permettre une transformation numérique en toute confiance et le pilotage de programmes de lutte contre la cybercriminalité. Il a animé et participé à des cellules de gestion de crise suite à des cyberattaques. Il anime également des conférences et donne des cours dans les grandes écoles (INSA, Télécom Sud Paris…)