À l’heure du déconfinement, et après deux mois de marche au ralenti, les acteurs de transport public entament une reprise progressive de leurs activités. En Ile-de-France, région la plus densément peuplée du pays et très fortement touchée par l’épidémie de Covid-19, le nombre de voyageurs quotidien en situation nominale avoisine les 5 millions. Le plan de sortie de crise co-étudié avec le gouvernement est mis en pratique depuis le 11 mai 2020, sur les lignes SNCF et RATP. L’objectif principal est d’assurer la sécurité sanitaire des usagers mais également celle des collaborateurs (conducteurs, contrôleurs, agents d’entretien et de sécurité…), qui craignent une possible contamination dans les transports publics.

L’enjeu est de taille pour les acteurs de secteur qui doivent relever ce défi sécuritaire, au risque de voir de plus en plus d’usagers choisir des trajets individuels, et mettre ainsi à mal leur activité économique. Tout l’enjeu sera donc de se réinventer avec un potentiel arrêt de la distanciation sociale au profit d’autres mesures plus pérennes que celles récemment lancées : en repensant leur stratégie globale, en communiquant différemment auprès des usagers, en renforçant la formation des collaborateurs et en imaginant des solutions innovantes (sur le modèle d’autres pays précurseurs en la matière).

Dans ce contexte, de nombreuses interrogations émergent :

  • Comment regagner durablement la confiance des usagers dans les transports en commun, secteur souffrant déjà d’une saturation indéniable avec plus de 217 000 voyageurs en plus par jour, en moyenne, sur le réseau RATP en cinq ans ? 
  • Comment proposer un retour à la normale des offres de mobilités (à date de 75 % pour la RATP, 60 % pour Transilien, 45 % pour TER et 30 % pour TGV et Intercités) tout en garantissant la sécurité sanitaire globale, à la fois des voyageurs mais aussi des collaborateurs ?
  • Comment lutter contre la concurrence du véhicule individuel ? (argument écologique, valorisation du caractère inclusif des transports en commun, décrets de la LOM et ouverture à la concurrence…)
  • Comment se dessine le paysage du transport (émergence de nouvelles mobilités et naissance de partenariats, consolidation des acteurs du marché ?)

 

Notre experte, Carole PEZZALI, se tient à votre disposition pour vous apporter son analyse sur le sujet

Carole PEZZALI est Directrice au sein du cabinet de conseil Wavestone, en charge des domaines du transport, des nouvelles mobilités et de l’expérience client. Ingénieure diplômée de l’Ecole Centrale de Lille, et titulaire d’un DEA de Management Stratégique de l’Ecole Supérieure des Affaires de Lille, elle dispose d’une expérience reconnue de plus de 20 ans en pilotage de programme de transformation des grands acteurs du transport, des télécommunications et de l’énergie.

Carole PEZZALI a accompagné de nombreux projets de transformation stratégiques (développement d’activité, recherche de performance, réorganisation) nécessitant de profondes évolutions managériales.