À 40 jours de l’élection présidentielle, les principaux candidats ne cessent de se livrer à des échanges croisés sur les valeurs qu’ils défendent pour soutenir leurs différents discours de campagne. Dans ce contexte, Wellcom, agence d’image et d’opinions, spécialiste des valeurs d’entreprise, a réalisé la première étude sur les valeurs et la politique auprès d’un échantillon représentatif de la population française, constitué de 2011 personnes.

  Parmi les principaux enseignements de cette étude :

  • Une similitude des valeurs clairement marquée entre Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen ;
  • Une adéquation quasi parfaite entre les valeurs de droite et les valeurs attribuées à N. Sarkozy,
    vs un léger décalage avec les valeurs de gauche et celles de François Hollande ;
  • Un « ADN » valeur attribué à François Bayrou plus proche de la gauche que de la droite ;
  • Un socle de 5 valeurs dites de « réassurance» identifiées à droite,
    et de 9 valeurs dites de « partage» émergeant à gauche.

Les valeurs de chaque candidat : « l’autorité » attribuée à 61,7% à Nicolas Sarkozy, la « solidarité » à 40,7% à François Hollande

Dans le cadre de cette étude, 25 grandes valeurs ont été proposées aux Français, sélectionnées sur
la base des valeurs identifiées sur les sites des partis politiques et des récents discours des six principaux candidats à l’élection présidentielle. Les sondés ont rattaché chaque valeur à une tendance politique puis
à un candidat. L’analyse révèle les cinq premières valeurs attribuées par les Français, selon leur propre perception et leur appartenance politique, à chacun des candidats :

  • François Bayrou : aucune des valeurs n’enregistre un étiage supérieur à 40%. Sa valeur la plus forte, Tradition, atteint 39,4% parmi l’ensemble des Français, précédant les valeurs Démocratie (37,3%), Respect (30,8%), Intégrité (26,8%), et Humanisme (26,4%). A noter qu’il est le seul candidat à bénéficier d’un aussi fort crédit sur les valeurs Intégrité et Respect.
  • François Hollande compte également parmi les candidats dont le niveau des valeurs
    les plus visibles reste faible. Sa seule valeur atteignant plus de 40% est Solidarité (40,7%).
    Il est également reconnu sur les valeurs Démocratie (36,6%), Humanisme (29,2%), Travail (27,7%), et Egalité (27,2%), en phase avec les valeurs attribuées à son camp politique.
  • Eva Joly évidemment identifiée sur la valeur Ecologie (à 75,1%), l’est également sur les valeurs Humanisme (29%), Courage (28,1%), Combativité (25,8%), et Solidarité (24,5%).
  • Jean-Luc Mélenchon justifie, au même titre que d’autres candidats, d’un niveau relativement faible en ce qui concerne la perception de ses valeurs socle. Son profil valeurs reste toutefois en phase avec son électorat et son parti. Il est reconnu au travers des valeurs Combativité (37%), Solidarité (31,9%), Travail (31,3%), Humanisme (28,5%), et Fraternité (25,2%).
  • Marine Le Pen marque le score avec des valeurs très fortes : Patriotisme (65,6%), Autorité (59,2%), Combativité (54,4%), Tradition (50,4%), et Sécurité (49,5%). La valeur Patriotisme est celle qui la qualifie le plus quel que soit le bord politique des interrogés.
  • Nicolas Sarkozy possède 3 valeurs socle au-delà du seuil des 40%. Il dépasse les autres candidats sur ce point du niveau de perception, mais laisse la première place à Marine Le Pen.
    Il est clairement identifié sur les valeurs Autorité (61,7%), Combativité (51,6%), Travail (46,9%), Sécurité (39%), et Patriotisme (36,2%).

En synthèse, les personnalités de droite ont obtenu des scores de reconnaissance sur leurs valeurs supérieurs aux autres candidats. M. Le Pen et N. Sarkozy affichent par ailleurs 4 valeurs en commun sur les 5 premières valeurs socles. L’osmose n’est pas tout à fait semblable entre JL Mélanchon, E. Joly
et F. Hollande, qui restent toutefois liés par le fil conducteur des valeurs de Solidarité et d’Humanisme. Alors que F. Bayrou n’affiche aucune zone de proximité avec N. Sarkozy, il possède deux valeurs socles communes à celles de F. Hollande : l’Humanisme et la Démocratie.

La couleur politique des valeurs : un éclairage en phase avec les oppositions électorales : 

Les valeurs dépassant les 30% d’attribution à un camp politique sont considérées comme émergentes :

  • 5 valeurs identifiéescomme étant des valeurs « de droite » : Autorité (61%), Sécurité (44,9%), Patriotisme (43,1%), Tradition (41,8%) et Performance (35,5%).
  •  9 valeurs identifiées « à gauche » : Solidarité (56%), Humanisme (45,5%), Générosité (43,1%), et Ecologie (40,2%). Elles sont suivies de 4 autres valeurs recueillant plus de 30% : Fraternité, Egalité, Proximité, Equité, et Liberté.
  • 3 valeurs aussi bien de gauche que de droite : Démocratie, Responsabilité et Travail.

Le socle de gauche agrège ainsi des valeurs humanistes et de surcroît celles inscrites au frontispice
des bâtiments publics (Liberté, Egalité, Fraternité), tandis que la droite est associée à des valeurs de réassurance comme l’Autorité ou la Tradition. A noter également que les 5 principales valeurs orientées ni à gauche, ni à droite, sont essentiellement des valeurs morales : Humilité (42,4%), Loyauté (37,6%), Intégrité (37%), Fidélité (35,3%) et Courage (30,8%). Une part importante des Français (15 à 30%) n’est ainsi pas capable d’attribuer certaines valeurs à un courant politique. Enfin, les trois valeurs les moins attribuées à un bord politique sont Justice, Respect et Responsabilité.

Wellcom et les valeurs : une expertise ancrée depuis plus de 10 ans

Wellcom s’intéresse aux valeurs d’entreprise depuis de nombreuses années, avec à l’appui déjà 4 études conduites sur les valeurs corporate en France et à l’international (Index International des Valeurs Corporate ®), et une étude sur les valeurs de marques-produits (Marketing Brand Values Index®). Thierry Wellhoff, Président et fondateur de l’agence Wellcom, est notamment l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet dont «  Les Valeurs : Donner du sens, gérer la communication, construire la réputation » (Eyrolles-2009, réédité en 2010) et « L’entreprise en 80 valeurs », co-écrit avec Jean-François Claude (Editions Liaisons-2011). L’étude « Valeurs et Politique » a été menée sous la direction de Thierry Wellhoff et Jacky Isabello,  Directeur associé de l’agence, également ancien membre de cabinets ministériels, auteur de plusieurs ouvrages sur la création d’entreprise et la sociologie du travail, ainsi que contributeur d’un rapport remis au Président du Sénat.

*Méthodologie

L’étude « Valeurs et Politique » a été réalisée du 13 au 16 février 2012 selon la méthode du questionnaire CAWI (web-interviewing) auprès d’un échantillon national de 2011 personnes, représentatif de la population française de 18 ans et plus. La méthode suivie est celle des quotas nationaux représentatifs en termes de sexe, âge (3 tranches : 18-34/35-49/50+), régions UDA5 et CSP (+/-/inactifs). L’étude a fait l’objet d’une déclaration à la commission des sondages et son volet terrain a été administré par une société d’Access Panel certifiée ESOMAR.